Islande : mon itinéraire en 8 étapes

Mon arrivée dans le pays se fait par l’aéroport de Reykjavik fin octobre.

Je suis resté dix jours dans le pays et la météo a été plutôt clémente avec moi. En effet je n’ai eu que deux jours de pluie, le reste variant entre grand soleil et nuageux.

Pendant ce séjour j’ai loué une petite voiture afin de réussir à boucler un roadtrip tout autour de l’île.

Etape 1 : Le cercle d’or

Un article dédié ainsi qu’une vidéo sont à découvrir ici

Cette étape regroupe trois sites incontournables pour tout séjour en Islande. Geysir et ses fameux geysers, Gulfoss et sa grosse cascade et enfin le parc thingvellir et la faille de Silfra qui offre un spot de plongée et de snorkeling exceptionnel (un article et vidéo ici). C’est aussi l’endroit le plus fréquenté du pays en raison de sa proximité avec la capitale et des compagnies touristiques qui y organisent des excursions à la journée. Malgré la fréquentation c’est un indispensable, mais pas de panique, si vous êtes en voiture, c’est bien un des seuls endroits où tu auras autant de touristes au mètre carré ! Plus tu t’éloigneras de la capitale moins tu croiseras de touristes.

Etape 2 : la route côtière du sud

Un article dédié ainsi qu’une vidéo sont à découvrir ici

Je prends cette route en quittant le cercle d’or direction plein est. Tu croiseras sur ton chemin la cascade« Seljalandsfoss » ainsi que celle de« Skogafoss ». La première a la particularité de pouvoir être contourné par en dessous, attention je te préviens ça mouille un peu ! La deuxième elle, peut s’observer par le dessus avec un joli panorama après avoir fait l’effort de grimper un escalier pour rejoindre le haut de la cascade. C’est également sur cette route que tu vas traverser des plaines immenses recouvertes de mousse verte. Ambiance très spéciale garantie ! C’est également le long de cette route que tu vas croiser la petite ville de Hofn avec juste avant un arrêt obligatoire sur les falaises qui surplombe une immense plage de sable noir.

Etape 3 : Le glacier de skaftafell

Un article dédié ainsi qu’une vidéo sont à découvrir ici

La route du sud t’emmène directement sur la réserve de skatafell. C’est ici qu’après une petite marche d’une dizaine de minutes, tu pourras observer cet immense glacier ainsi que les petits icebergs qui se sont formés devant. Tu pourras également si tu le souhaites, prendre une excursion avec crampons afin d’aller t’enfoncer un peu plus au coeur du glacier. En continuant la route vers l’Est tu pourras découvrir un des endroits les plus photogéniques d’Islande, Jökulsárlón et ses icebergs plongeant dans la mer.

Etape 4 : la route des Fjord

Pour ma part cette étape n’a été qu’un passage à l’étape suivante. En effet cette route est magnifique et il y’a quelques arrêts photos incontournables mais pas vraiment de point d’intérêt nécessitant un arrêt obligatoire dans mon timing serré !

Etape 5 : myvatn et sa source chaude

Un article dédié ainsi qu’une vidéo sont à découvrir ici

Une fois les Fjord passés, il faut prendre la route plein nord direction la région de Myvatn. Cette région a été pour ma part complètement enneigé en ce mois d’octobre. La route n’est pas dégagé mais comme elle est plate même sans pneus neiges et avec une conduite souple tout devrait bien se passer. La traversée de cette région a été un de mes gros coup de coeur du voyage. L’ambiance de l’Islande enneigée vaut clairement le détour ! (encore une bonne raison d’y revenir cette fois en plein hiver)

D’ici tu as une bonne alternative au lagon bleu proche de Reyjkavik avec une fréquentation et un coût moindre. Non loin il y’a également le volcan « krafla » et son lac qui mérite une petite balade. Myvatn c’est aussi et surtout un grand lac dont tu pourras faire le tour en voiture avec un arrêt par exemple à « dimmuborgir » avec ses grottes et ses formations rocheuses complètement insolites.

Etape 6 : Husavik et ses baleines

Un article dédié ainsi qu’une vidéo sont à découvrir ici

Si tu décides de faire le tour de l’île tu passeras forcément non loin de la petite ville d’Husavik qui est à proximité de la route principale. Je rappelle d’ailleurs qu’il y’a une seule route principale qui fait tout le tour de l’île, la numéro un, tu peux pas te tromper !

Bref, tu bifurques un peu et tu montes à bord d’un des bateaux des quelques sociétés d’observation de baleines et tu passes un moment magique ! Oublie pas par contre qu’il y’a une saison pour les observer. J’ai été pour ma part très chanceux car la saison se termine fin octobre ou début novembre maximum mais j’ai quand même pu voir les dernières récalcitrantes à migrer vers le sud.

Etape 7 : Retour vers Reykjavik

Cette étape présente pas mal de route mais avec toutefois quelques arrêts ici et là comme d’habitude avec des paysages à couper le souffle un peu partout. Je te laisse te balader sur google histoire de trouver ce qui pourrait t’intéresser sur ce trajet.

Etape 8 : Reykjavik la capitale

La population de l’Islande est d’un peu plus de 121000 , du coup la capitale est à l’échelle du pays et se visite donc en une journée pour les centres d’intérêts essentiels. Pour ma part je préfère les étendues sauvages à la ville donc je n’ai pas vraiment pris le temps de visiter la totalité de la capitale. Quoi qu’il en soit c’est petit donc facile à faire entièrement à pied si tu es un minimum motivé.

 

Dix jours pour faire le tour de l’Islande, la majorité des gens te diront que je suis fou et que j’ai loupé plein de trucs. C’est surement vrai mais j’avais vraiment envie de voir autant de chose au sud qu’au nord … Je dirai que l’Islande est difficilement visitable en une seule fois à moins d’avoir un mois à y consacrer !

C’est pourquoi j’ai créer cet itinéraire dans l’idée que je reviendrai pour un autre séjour afin de privilégier cette fois si la partie nord ouest ainsi que sud ouest.