Road trip Thaïlande : Jour 26 : Fin du voyage

Comme pour chaque déménagement je commence à prendre le coup de main afin de ranger efficacement mes affaires dans mes différents sacs ! Mon check out est à 12h donc je profite de mon bungalow jusqu’au bout. Mon gentil hôte se propose de m’emmener gratuitement à la gare routière un peu plus tard qui est tout de même à 20km ! Ce Thaï a vraiment été ma rencontre coup de coeur de tout mon séjour car il est d’une gentillesse sans nom, toujours souriant et prêt à vous dénicher les meilleurs prix pour les excursions par exemple. Sa femme est tout aussi charmante et quand je laisse mes bagages à l’accueil pour aller manger il ne manque pas de me dire qu’il prendra soin de mes bagages autant qu’il prend soin de sa famille ! Sa femme confirme qu’il s’occupe bien d’elle donc je m’en vais confiant prendre mon petit déjeuner à la boulangerie d’en face ! Leurs viennoiseries ne sont pas mauvaises mais il y a comme un léger problème concernant la proportion du pain au chocolat comparé au croissant, étrange !

Jour 26 : Fin du voyage

A 13h30 j’embarque dans un mini van direction l’aéroport de Phuket. En effet j’ai préféré prendre une nuit près de l’aéroport la veille pour prévenir tout problème pouvant survenir avant de prendre l’avion ! Pour changer le trajet a encore été éprouvant avec un chauffeur aussi fou que les précédents et le fourgon chargé à fond.

Jour 26 : Fin du voyage

J’arrive à l’aéroport et prends un taxi direction mon bungalow que j’ai choisis en bord de plage. Le bungalow est pour le coup un vrai de vrai ! Que du bambou avec eau froide les pieds dans le sable à 50m de la mer !

Jour 26 : Fin du voyage

Je me pose donc tranquillement sur ma serviette en face de la mer en attendant que le soleil se couche en face de moi.

Jour 26 : Fin du voyage
Jour 26 : Fin du voyage
Jour 26 : Fin du voyage

L’occasion pour moi de faire le bilan de mon aventure en commençant par Koh Phi Phi. Que dire ? le paradis ! c’est une île qu’il faut savoir apprécier et ne surtout pas y faire une excursion pour une simple journée car les gens que j’ai pu croiser tout au long de mon voyage m’ont tous dit la même chose, Koh Phi Phi c’est nul il y a beaucoup trop de touriste. Certes mais c’est parce qu’ils arrivent en même temps que les bateaux de Phuket, de Krabi et de Koh Lanta qui viennent également à la journée donc pas vraiment un paradis. Cependant y rester 2 nuits est un minimum afin d’apprécier au mieux son côté moins touristique en se baladant autour de l’île. Il faut également éviter les zones à fétards pour dormir mais sinon l’ambience y est très bonne. C’est à Phi Phi que j’ai fait les plus belles rencontres grâce à la plongée et donc à Phi Phi Diving. Bill je reviendrai c’est sûr !

Ensuite, je vais parler brièvement de Koh Lanta que je n’ai pas eu l’occasion de découvrir comme je l’aurais voulu en raison du mauvais temps. En effet c’est une île assez grande qu’il faut découvrir par sois même via la location d’un scooter. J’y ai tout de même fait également de belles rencontres autant en plongée que sur terre en améliorant mon anglais en parlant aux nombreuses personnes qui comme moi sont partis en solo pour leur voyage.

En ce qui concerne Koh Tao je suis plus mitigé. Des paysages vraiment paradisiaques mais une île malheureusement arrivée à 200% de sa capacité touristique et qui perd du coup son charme pourtant si grand. Il aurait fallu là aussi que je loue un scooter afin de découvrir les côtés un peu plus sauvages de cette île mais les témoignages autant sur internet que des gens sur place ont eu raison de ma motivation à en louer un. En effet à Koh Tao les loueurs de scooter vous prennent votre passeport et vous le rend qu’à la restitution du véhicule. Chose inacceptable pour moi que de laisser mon passeport à un inconnu. Surtout que beaucoup de gens sous la pression du loueur qui ne voulait pas leur rendre ont été obligés de payer une grosse somme d’argent en raison d’une soit disant égratignure sur le scooter. Bref pas vraiment cool donc je n’ai tout simplement pas voulu prendre le risque.

Et pour finir Krabi, le continent avec ses charmes et ses inconvénients. Les paysages y sont magnifiques autant sur Ao Nang que sur la baie de Phang Nga ainsi que dans les terres avec les cascades d’eau fraiche ou chaude et bien d’autres encore que je n’ai pas eu le temps de faire. Les inconvénients du continent c’est qu’il y a souvent beaucoup de route à faire et comme mon amour pour les mini van n’est pas encore certain ce n’est pas forcément une partie de plaisir pour se rendre sur les sites mais une fois sur place le jeu en vaut quand même la chandelle !

Bref un voyage extraordinaire que je suis pressé de renouveller au plus vite en Thaïlande ou ailleurs. Vraiment pas envi de partir ! Je vous dit à bientôt pour de nouvelles aventures et merci à tous ceux qui ont suivi ce voyage au travers de ce blog !

Jour 26 : Fin du voyage