Road trip Thaïlande : Jour 2 : Phuket

Me voilà de retour après une nuit très courte ! En effet je me suis couché vers 23h heure locale et je me suis réveillé vers 3h du matin… Impossible de me rendormir sur le coup, j’ai donc commencé à trier mes vidéos et photos et sur les coups de 4h30 j’ai enfin pu fermer l’oeil mais pas pour longtemps car je me suis réveillé à 7h ! J’attends donc sagement l’ouverture de la réception de l’hôtel à 8h et demande un billet de bateau pour Koh phi phi. Pour 400 baht soit 9,50€ j’ai un taxi qui vient me chercher à 12h30 devant l’hôtel et mon ticket de bateau également avec un départ à 13h30.

Jour 2 : Phuket

Sur ce, je me précipite dehors pour découvrir Phuket de jour, et il fait moche ! Il pleut plutôt pas mal en fait donc pas cool pour faire des vidéos et des photos… Avec mon meilleur amis le guide du routard, je me mets donc à la recherche d’un endroit où prendre un petit déjeuner. N’ayant pas mangé la veille au soir mis à part quelques Choco BN présent dans mon sac comme ration de survie, j’ai la dalle ! Je me trouve un petit café sympa où je me pose en terrasse et je commande un grand café, un verre de jus d’orange, des tartines de pain et un truc un peu bizarre avec des oeufs et du ketchup et tout ça pour 150 bahts soit environ 3€. Au vue du temps un peu pourri je m’achète de suite un parapluie dans une petite boutique du coin.

Jour 2 : Phuket

Après avoir arpenté les rues du centre armé de mon parapluie je m’arrête pour manger un morceau car oui j’ai encore faim et il est bientôt 12h ! Enfin non 10h30 mais c’est pas grave le décalage horaire me servira d’excuse pour cette fois ! J’ai suivi mon ami le routard pour m’arrêter dans un restaurant du nom de The Cook et j’ai pris un plat à base de porc avec des haricots verts et du piment bien entendu ! Très bon plat bien épicé, ma bouteille d’eau commandée avec le plat n’a pas fait long feu. En tout cas pour 70 bahts soit 1,60€ on est loin d’être déçu !

Jour 2 : Phuket

12h –> je ferme mes sacs et grimpe dans le taxi qui est en fait un minibus appartenant à la compagnie maritime et c’est pourquoi dans le prix le transfert de l’hôtel au port Rassada est compris. Un bon quart d’heure plus tard et nous voilà en face d’un bateau assez grand pouvant accueillir au moins 200 personnes. Le problème, aucun endroit où ranger les bagages du coup tout le monde entasse ses valises dans un coin du bateau du sol au plafond et à votre avis qui est arrivé en premier et se retrouve avec sa valise en dessous de toutes les autres ?? Une mer d’huile et 2 heures plus tard nous arrivons à Koh phi phi. Et il pleut toujours… encore ce temps jusqu’à samedi parait-il !

Jour 2 : Phuket

Je pars donc à la recherche d’un logement et trouve après plusieurs refus pour établissement complet, une chambre au tropical garden avec air conditionné et eau chaude négocié à 900 bahts par nuit soit 20€. Pas donné quand je compare la qualité et la grandeur de la chambre par rapport à celle de Phuket. L’effet touristique de cette île ne me laisse pas le choix que de prendre cette chambre située à 10 min de marche du centre au milieu d’un petit bout de forêt tropicale avec piscine et au bord d’un étang donc bien sympa !

Jour 2 : Phuket

Une fois bien installé je retourne dans le centre pour trouver le centre de plongée repéré au préalable sur le net. Un petit club tenu par 2 français, Brigitte et Bill avec plus de 9000 plongées au compteur ! Ils m’annoncent que je vais pouvoir commencer ma formation d’advanced open water un peu plus tard en raison de la météo. Après avoir un peu discuté je me retrouve avec une bière du coin à la main pour un apéro improvisé sur la terrasse du club, le top pour moi qui ne connait personne. Quelques bières plus tard, je pars au restaurant avec d’autres personnes rencontrés lors de cet apéro. Au menu, canard au 5 épices avec des frites et en dessert une marquise au chocolat ! Ce restaurant est réputé « chic » et je m’en aperçois à l’addition où je m’en tire pour 1000 bahts soit 25€ alors que mon plat du midi ne m’a couté que 70 bahts ! Saleté de touriste et la flambée des prix ! Bref pile à la fin du dessert coupure de courant dans toute l’île ! Seuls quelques chanceux équipés d’un générateur pourront continuer leur soirée. Pour ma part je suis fatigué et le reste du groupe aussi donc retour au bungalow avec heureusement la présence de ma lampe de plongée que j’avais miraculeusement mis dans mon sac avant de venir car sans lumière dans la végétation la galère ! Du coup forcément pas de lumière dans la chambre et pas d’eau non plus qui doit être tirée par une pompe électrique… Une fois installé dans mon lit je me rend compte de l’erreur fatale d’être au bord d’un étang… saleté de grenouilles !